Le ciel des Deux Sèvres est influencé par le climat océanique de la côte ouest. Aussi, il change souvent et les nuages le balaient avec des formes fantastiques, inspirantes. Dans ces moments-là, l’œil perçoit comme des histoires écrites souvent dramatiques, remplies de couleurs et de vie. Un chemin blanc qui se perd, un arbre solitaire dépouillé, un champ infini, des rangées florales exubérantes : la poésie de la campagne et les vestiges de nos passés ruraux nous interpellent.

Le vieux pont à Niort Deux Sèvres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *